Branche familiale charentaise : les ancêtres de Marcel GOURDON

Mise à jour en juin 2019

Introduction

Biron, Tanzac, Mazerolles, Sainte-Lheurine, Saint-Seurin-de-Palenne, Saint-Martin, Jazennes...

 

Depuis la fin du XVIIe siècle, les ascendants de Marcel GOURDON (pour mémoire, c'est mon arrière grand-père et le grand-père maternel de ma mère, Lucienne MURAT) sont tous issus d'une petite région de Charente-Maritime située autour de la ville de Pons et tous sont paysans (ou presque) ; finalement, Marcel GOURDON sera un des premiers à devenir urbain et à quitter la région familiale pour des raisons que j'ignore. Mais d'abord, rendons à César ce qui lui appartient. Je n'ai pas eu besoin de  faire toutes les recherches sur cette branche familiale car une cousine lointaine, que je ne connaissais pas, avait déjà fait une très grande partie du travail que j'ai trouvé sur le site Geneanet. Je l'ai contacté pour la remercier et pour l'informer que je pillais honteusement le fruit de ses efforts. Merci donc à Christiane BÉGARD.


Un petit rappel de la descendance de mes arrières-grands-parents, Marcel GOURDON et Julie PERRIAT

Arbre ascendant de Marcel Gourdon (extrait)

Onomastique

Que peut-on dire sur le patronyme de ma grand-mère, Yvonne GOURDON ? C'est un nom de famille que l'on retrouvait plutôt traditionnellement sur le littoral occidental de la France, en gros entre la Loire-Atlantique et les Landes, ce qui est encore plus ou moins le cas aujourd'hui. 

"Nom très courant dans l'Ouest (49, 79, 44). Il peut s'agir d'un dérivé de l'ancien français gort (= engourdi, lourd), mais on doit surtout penser à un toponyme lié à l'ancien français gord (= pièce d'eau poissonneuse, cascade, tourbillon), sans oublier la racine pré-indo-européenne gar, gord, oronyme selon les uns, hydronyme selon les autres, mais que l'on rencontre plutôt dans la France méridionale". Voici ce que l'on peut lire sur l'origine de ce patronyme dans le dictionnaire des noms de Jean TOSTI.